NOTRE DOMAINE & ses valeurs

A l’abri des regards et de l’agitation humaine, le Domaine de Bresteau organise votre venue dans le souci du détail et la chaleur d’une entreprise familiale. Au cœur de la Sarthe, avec une grande facilité d’accès par le réseau autoroutier et ferroviaire, le Domaine de Bresteau se prélasse depuis cinq siècles au creux de la vallée de l’Huisne.
CuriositésNous Contacter

Au mans, un domaine à votre mesure

le domaine de bresteau : son château, sa grange et son auberge

À votre arrivée, longez une avenue de 500m, bordée de chênes centenaires et de platanes, qui vous guide jusqu’au muret d’enceinte du Domaine de Bresteau. Seulement alors, vous apercevez son château avec sa façade d’inspiration médiévale, ainsi que sa grange du XVème. Là, les 230m2 de salles de réception couvertes (330m2 en période estivale) et l’Auberge de Bresteau, répartis en deux bâtiments et un barnum, s’étalent entre deux cours, celle du château et celle de son auberge ainsi que de nombreuses terrasses et étendues verdoyantes.

les curiosités d’un château au gré de son territoire et de son histoire

Après quelques rebondissements, le château de Bresteau et les 17 familles qui s’y sont succédées, surent prouver, au cours des siècles, leurs sens de l’accueil.

1482 : UNE HISTOIRE DE DÉMÉNAGEMENT

À l’origine, le château de Bresteau fut érigé sur la paroisse de Lombron (à quelques kilomètres) mais un seigneur voisin incendia le château tout entier et fut condamné à le réédifier à ses dépens, en respectant la volonté du seigneur propriétaire. C’est ainsi que le Seigneur Papillon choisit la vallée de l’Huisne, à Beillé. 

Au cours des siècles suivant, il fut tour à tour hôpital durant la guerre avec les Prussiens, refuge pour les anglosaxons et les américains dans l’attente de vols vers l’Angleterre.

Après le débarquement et le pilonnage de la gare de Beillé par les alliés, le château, alors déserté par les allemands, accueillit en son sein l’école de jeunes filles du village dans l’attente de la reconstruction de celle-ci. 

Dans les années 2000, l’entrée du château fit office de lieu de culte avec l’accueil de la messe du samedi soir après que le clocher de l’église eut pris la foudre.

Depuis la construction du château de Bresteau, il y a maintenant 540 ans, dix-sept familles s’y sont succédées. La famille de Calonne en est la garante depuis 1946. 

Arnault, le benjamin de la fratrie, fort de trente années d’expérience au sein de grands groupes français SUEZ et ENGIE, décida en 2000 de reprendre le patrimoine familial. Et c’est à partir de la fin d’année 2016, qu’accompagné de sa femme Pascale, il commença à écrire sa deuxième vie consacrée au domaine de Bresteau afin de s’assurer de la viabilité financière du domaine et ainsi devenir un « passeur ». 

SA TRANSFORMATION : UNE LIEN ENTRE HAUTE-COUR ET BASSE-COUR

sConstruite au XVème siècle, et remaniée au XIXème, la Grange de Bresteau de 250 m2 au sol, s’ouvre par de larges et hautes baies vitrées métalliques sur la cour du château à l’Est, et sur la cour de l‘auberge à l’Ouest par lesquelles la lumière entre à flot toute la journée.

A votre entrée dans la Grange, soyez séduit par l’alliance chaleureuse du bois, de la pierre et du métal, source d’harmonie et de bien-être. De la charpente d’origine, voligée en bois de châtaigner pour assurer un visuel chaleureux et une bonne acoustique descendent trois grands lustres contemporains qui viennent sublimer cette salle de réception de 200m2. Un bel et large escalier en bois et métal façonné par un artisan-menuisier de la région monte à une mezzanine et donne accès à la Salle du Conseil. En dessous, s’ouvrant directement sur la cour du château, un boudoir restauré en pierres et briques roses, offre un espace supplémentaire pour votre accueil.

3 sanitaires et une cuisine-traiteur viennent agrémenter ces espaces de réception.

Au cours des siècles suivants, le château de Bresteau fut tour à tour hôpital durant la guerre avec les Prussiens, puis refuge pour les anglosaxons et les américains dans l’attente de vols vers l’Angleterre lors de la deuxième guerre mondiale après le départ de l’armée allemande.

Après le débarquement et le pilonnage de la gare de Beillé par les alliés, le château, alors déserté par les allemands, accueillit en son sein l’école de jeunes filles du village dans l’attente de la reconstruction de celle-ci. 

Dans les années 2000, l’entrée du château fit office de lieu de culte avec l’accueil de la messe du samedi soir après que le clocher de l’église eut pris la foudre.

Depuis la construction du château de Bresteau, il y a maintenant 540 ans, dix-sept familles s’y sont succédées. La famille de Calonne en est la garante depuis 1946. 

Arnault, le benjamin de la fratrie, fort de trente années d’expérience au sein de grands groupes français, décida en 2000 de reprendre le patrimoine familial. Et c’est à partir de la fin d’année 2016, qu’accompagné de sa femme Pascale, il commença à écrire sa deuxième vie consacrée au domaine de Bresteau afin de s’assurer de la viabilité financière du domaine et ainsi devenir un « passeur ». 

BERCÉ PAR SON ENVIRONNEMENT

Les espaces extérieurs de la Grange de Bresteau, sont naturellement rythmés par les nombreuses terrasses et cours d’eau dont le ruissellement vient caresser notre ouïe. 

Avancez-vous un peu, contournez le château par sa droite et restez subjugué par le paysage qui s’offre à vous à 180°.

Le soleil s’est levé vers votre gauche, derrière le parc. Au loin vers le sud, vous apercevez en haut d’une colline le village de Duneau.  En contre-bas, coule la rivière de l’Huisne. Celle-ci dessine quelques méandres dans les arbres, puis s’aligne vers l’Ouest en fermant le Domaine de Bresteau. Mais auparavant votre regard s’arrête sur ces prairies toujours verdoyantes entrecoupées de nombreux ruisseaux longés par quelques aulnes et saules pleureurs. Deux ou trois peupleraies dont les feuilles bruissent à la moindre bise, offrent un couvert bien précieux pour la faune du domaine.

Les différents bâtiments regroupés autour de la grange sont entrecoupés de différentes terrasses qui permettent de s’offrir aux rayons du soleil ou au contraire de s’en protéger par la douceur du feuillage de quelques arbres « parasol »

L'AUBERGE

Privatisée pour chaque évènement et située sur la cour intérieure de la ferme, l’Auberge de Bresteau retiendra votre attention par sa proximité immédiate de la Grange. Elle permet donc une grande liberté d’action. 

Ses 120m2 sont répartis en 4 chambres avec chacune ses sanitaires. Un salon et une grande cuisine ouverte sur la salle à manger permettent des moments conviviaux en toute liberté. Lits en Queen size ou en simple, chaque espace est modulable en fonction des attentes de chacun. 

Son aspect chaleureux, chic et authentique en font un lieu privilégié pour vos soirées et vos nuits à la Grange de Bresteau grâce, lors de soirées festives, à l’éclat d’une grande guirlande qui vient tapisser le ciel de sa cour et lui donner un petit air de « guinguette » !

UNE IMPLICATION ÉCONOMIQUE LOCALE FORTE LIÉE À UNE POLITIQUE RSE SUR-MESURE

En 2016, lorsque Arnault et Pascale de Calonne prennent la décision de restaurer la Grange de Bresteau et de s’installer à demeure au château, ils ont pour objectif de faire vivre ce lieu unique en rénovant et en réaménageant le domaine en espaces de réception.

Natifs du village, ils mènent une politique RSE de qualité et valorisent leur environnement et ses habitants. La politique sociétale menée par la Société EB Com (société de gestion de la Grange de Bresteau), repose sur des valeurs fortes et durables avec pour objectif de travailler avec les entreprises et associations locales, de valoriser le travail de personnes fragiles et de former des personnes du village et des alentours.

UNE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE QUI SE JOUE SUR PLUSIEURS AXES ET SUR LE TEMPS LONG

Choisir pour la clientèle : des chefs restaurateurs travaillant une cuisine du terroir et une cuisine de saison qui, toutes les deux ont un plus faible impact environnemental.

Favoriser la biodiversité par la mise en place d’un éco-pâturage pour l’entretien des prairies, par le respect des zones humides et des haies déjà en place sur le domaine de Bresteau et aussi, par l’utilisation de différents moyens mécaniques (herse et brûlage) pour le désherbage des terrasses.

Poursuivre des investissements de rénovation et de création afin de proposer un cadre de travail et des loisirs optimisés et valoriser ainsi la totalité des 40 hectares du domaine tout en diminuant notre empreinte carbone en choisissant des énergies renouvelables

A terme, c’est tout un écosystème vertueux et autosuffisant qu’ils aimeraient mettre en place au Domaine de Bresteau en faisant intervenir des acteurs du village, des personnes proches, des personnes fragiles économiquement ou physiquement, des commerces et des sociétés du territoire.

La Grange de Bresteau se veut un acteur économique, vivant et bienveillant, une entreprise ouverte sur son territoire pour le bien-être des femmes et des hommes qui y vivent.

Suivez-nous

  

ils nous font confiance

Contacter La Grange de Bresteau

Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vos demandes. Nous établirons ensemble un événement qui correspondra à toutes vos attentes.